Habit traditionnel et symbole de la féminité zanzibarienne, l’origine du khanga remonte à la fin du XIXème siècle. Cet accessoire autrefois propre à l’île de Zanzibar est aujourd’hui présent sur toute la côte de l’Afrique de l’Est, du Kenya à la Tanzanie et même en Ouganda

Le khanga (aussi appelé kanga ou lesso) se démarque des autres tissus africains par sa structure. En effet, le khanga est une pièce rectangulaire de coton, très coloré, mesurant environ 1, 5 mètre de long et 1 mètre de large.

On distingue une partie centrale (mji en swahili) faite de motifs aux couleurs vives, et une bordure (pindo) courant le long des quatre côtés et présentant des motifs différents; le tout ayant une cohérence soit dans les couleurs soit dans les motifs.

Sur un khanga, figure très souvent une phrase (jina), inscrite sur l’un des longs bords de la partie centrale, et qui prend souvent la forme souvent d’un proverbe (écrit en anglais, swahili, comorien, malgache ou français). Ils sont vendus par paire et produit au Kenya, Tanzanie ou en Inde.

La marque italienne YouKhanga - www.youkhanga.com
La marque italienne YouKhanga – www.youkhanga.com

Ce tissu est surtout un véritable symbole dans toute l’Afrique de l’Est et de la culture swahili. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *