Connaissez-vous la gastronomie africaine dite « afro-fusion »? 

Partons à Bamako (au Mali), à la rencontre du Chef Dembaga et entrepreneur de La Toque Noire.

Au menu de notre rencontre : la gastronomie africaine« Afrofusion » qui allie la cuisine africaine et occidentale. Un métissage universel qui va vous faire saliver tout au long de cette année.

Mais qui est le Chef Dembaga ?

Le Chef Dembaga n’en est pas à ses débuts. Il y a 6 ans, il lance son entreprise de chef privé d’organisateur d’événements et catering avec un concept inédit « l’afrofusion » qui nomme LA TOQUE NOIRE.

C’est au mois d’octobre dernier que LA TOQUE NOIRE pose ses valises à Bamako avec comme objectif de former de jeunes maliens au métier de la restauration.

Les jeunes seront accompagnés tout au long de leur formation, une belle aventure qui démarre et que le Chef Dembaga souhaite promouvoir dans toute la partie ouest du continent africain.

Toujours dans la même continuité, LA TOQUE NOIRE a pour but de former les premières générations de cuisiniers professionnels en lien avec la première école de formation d’hôtellerie et restauration de l’Afrique de l’Ouest : Chiaka Sidibé (groupe AZALAI HOTELS : un groupe hôtelier très présent en Afrique de l’ouest).

La Toque noire : Un beau duo professionnel et complémentaire.

La Toque Noire c’est un duo qui est à la fois en cuisine et en salle qui tend à former en France comme au Mali la nouvelle génération de professionnels de la restauration.

Vous lisez l’article et vous vous demandez, que veut dire le mot « afrofusion » ?

J’ai demandé au Chef Dembaga sa définition du mot « afro-fusion » et voici sa réponse.

C’est la fusion des techniques culinaires du monde avec les produits africains tels que la banane plantain, l’atiéké et tant d’autres. C’est la fusion de mes deux cultures culinaires.

Let’s go to Bamako, to meet the chef DEMBAGA. On the menu of our meeting: « Afrofusion » gastronomy that combines African and Western cuisine. An universal mix that will make you salivate throughout the year 2018.

Six years ago, he started up his private chef company, organizing events with a new concept « Afrofusion » LA TOQUE NOIRE.

Last October, LA TOQUE NOIRE launches in Bamako with the aim of training young Malians in the restaurant business.

LA TOQUE NOIRE wants to train the first generations of professional cooks in connection with the first training school for hotels and restaurants in West Africa: Chiaka Sidibé (AZALAI HOTELS group: a hotel group very present in West Africa).

The student will be followed throughout their training, a great adventure that the chef DEMBAGA wishes to promote throughout the western part of the African continent.

La Toque Noire : A beautiful professional and complementary duo

Both in cooking and in the restaurant room since its beginnings, chef DEMBAGA trains in France as in Mali the new generation of professionals of the restoration. 

You are being reading the article and you wonder what does the word Afrofusion mean?

The word afrofusion was mentioned 3 times. That’s why I asked the Chef his definition. Here is his answer.  

It is the mix of culinary techniques of the world with African products such as plantain banana, atieke and many others. It’s the mix of my two culinary cultures.

Sans plus tarder, découvrez l’interview avec le Chef Dembaga et entrepreneur de la Toque Noire.

Quel a été ton premier ressenti quand tu es arrivé à Bamako?

Mon premier ressenti est l’enthousiasme et cette soif que ces jeunes ont d’apprendre de nouvelles choses. Un vrai bonheur du quotidien, de transmission, une continuité logique de ce concept d’afrofusion.

Il y a également un fort besoin de personnels qualifiés auprès des différents organismes d’hôtellerie restauration qui fait que le besoin est présent et donc c’est un vrai et bon challenge.

What were your feelings when you arrived in Bamako?
My first feelings are the enthusiasm and thirst these young people have for learning new things. A real pleasure of everyday life and of transmission, a logical continuity of Afrofusion.

There is also a real need for qualified staff from the various hotel and restaurant groups. Bamako needs qualified staff. It’s a great challenge to train these future cooks.

Quels sont tes projets pour 2018 ?

Poursuivre ce projet d’initiation et de formation à l’école Chiaka Sidibé à Bamako et développer La Toque Noire à Bamako tout en continuant le projet en France.

What plans have you got in 2018?
In 2018, I want to pursue the project of initiation and training at Chiaka Sidibé school in Bamako and develop La Toque Noire in Bamako. I also want to pursue this project in France.

Comment peut-on suivre les actualités de LA TOQUE NOIRE ?

Tout d’abord sur le site internet est www.latoquenoire.fr (site en construction) mais aussi en vous abonnant à notre newsletter pour être les premiers à être au courant de notre lancement officiel.

Rejoignez nous également sur nos réseaux sociaux : @LATOQUENOIRE sur : Facebook  – instagram – Twitter 

How can I follow the news of LA TOQUE NOIRE?

At first on the website www.latoquenoire.fr (coming soon). But you should subscribe to our newsletter be the first informed of our official launching.
Follow us also on our social networks: @LATOQUENOIRE on : 

Facebook  – instagram – Twitter 

Besoin de s’évader au Mali, quelles adresses pourrais-tu me recommander à Bamako :

 Les endroits que je conseille à Bamako :

  • La colline de Koulouba qui surplombe tout Bamako ;
  • L’Artisanat où l’on trouve tous les corps de métiers: cordonnier, forgeron, sculpteur, joaillier, si y’a un endroit où tu veux tester tes qualités de négociation c’est là ! LOL
  • L’ancien cinéma El Hilal est un lieu plein d’histoire, il faut prendre le temps de se promener dans le quartier où il se trouve Medina Coura, très atypique ;
  • La ferme de Ba guinda, à 1h de Bamako, le guide est fort sympathique et le lieu est très intéressant.
  • La Maison d’hôte La Casa Blanca, pour bruncher le dimanche près de la piscine dans un cadre calme et tendance, et j’aime les balades en pirogue sur le Niger qui permettent de découvrir Bamako sous un autre angle,
  • Il faut aussi passer voir le grand frère Seyba, au Bla Bla Bar (rue des bla bla à hippodrome) pour découvrir Bamako by night

Sans oublier les dibiteries, immanquables rôtisseries maliennes et les mamas qui proposent des repas locaux sur les marchés ou le bord des routes !

Pas facile de faire un choix, y’a trop de choses à Bamako 😉

I want to visit Mali. May you recommend me some places to visit in Bamako?

I recommend you some places to visit in Bamako:
At first the hill of Koulouba which overhangs all Bamako. The Artisanat where you can find all the trades: shoemaker, blacksmith, sculptor, jeweler. If you want to test your negotiating skills, the Artisanat is the place to be.

  • The old cinema El Hilal is a place full of history. You should spend time walking in the Medina Coura quarter, a very atypical area.
  • The farm of Ba Guinda. one hour from Bamako. The guide is very nice and the place is very interesting.
  • The Casa Blanca guesthouse, for brunch on Sunday near the pool in a calm and trendy setting.
  • I like the pirogue trips on the Niger which allow to discover Bamako from another angle.
  • We must also visit the big brother Seyba, at Bla Bla Bar to discover Bamako by night.
  • Not to mention the debit shops, great Malian grill and mamas who sell local meals on the markets or roadsides.

It’s not easy to make his choice. There are too many places to visit in Bamako.

Ferme les yeux et imagine-toi …. dans un monde imaginaire, avec qui tu aimerais partager un dîner ? Et selon toi, penses-tu que cette rencontre pourrait aboutir à de bons moments conviviaux ?

Pour un diner, je choisirais : mon père Sekou DEMBAGA, Denzel Washington, Thomas Sankara, Kery James et Kemy Seba. Je pense que l’ambiance serait riche en échanges d’idées, en points de vue sur l’évolution de l’Afrique, des africains et du monde en général.

Close your eyes… You are in an imaginary world. With whom would you like to have a dinner? Do you think this meeting could lead in a perfect harmony?

I would like to have dinner with my father Sekou DEMBAGA, Washington Denzel, Thomas Sankara, Kery James and Kemy Seba. It would be a great atmosphere with rich exchange of ideas on the evolution of Africa, Africans and the world in general.

En tant que chef cuisinier, pour cette occasion quel serait le plat parfait pour ces convives?

J’y servirais du souris d’agneau rôtie au miel de Bamako, gratin de patates douces et pommes de terre, avec une poêlée de gombos et d’aubergines d’Afrique (roligné) mais une daurade au soumbara pour mon père pour qui le « sucré » ne se mange qu’au dessert lol.

As a chef, for that occasion, what would be the perfect meal?

I would serve a roast lamb smoked with Bamako honey, gratin of sweet potatoes and potato, with a pan fried African okra and eggplant. But I would serve a soumbara bream for my father. He thinks the « sweet » is only eaten at dessert.

Un petit mot pour les lecteurs et followers du média « Le Monde Du Wax »?

Aux lecteurs du média « Le Monde Du Wax », je leur dirais :

« Croyez en vos rêves, donnez – vous les moyens de les atteindre ne laissez personne vous faire croire que vous n’êtes pas à la hauteur ! Continuez de donner de la force au média « Le Monde du Wax ».

Can you say few words for readers and followers of our media?

To the readers of the media « Le Monde Du Wax ». I would say to them. Believe in your dreams. Give yourself the means to reach them. Don’t let anybody make you believe that you are not up to the situation! Keep on giving strength to the media « Le Monde Du Wax ».

 

One thought on “Rencontre avec le Chef Dembaga – La Toque Noire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *