Dans le cadre de son acquisition croissante de contenus en Afrique, NETFLIX a annoncé la création de sa première série animée africaine originale – Mama K’s Team 4.

 » Mama K’s Team 4  » est une série animée avec des supers héros africains que vient d’acquérir le géant américain du streaming vidéo.

Elle est produite par les studios primés d’Afrique du Sud Triggerfish Animation Studios et par la société de production de divertissements pour enfants et famille britannique CAKE.

Destinée aux 6-11 ans, « Mama K’s Team 4 » se déroule à Lusaka, où quatre adolescentes sont recrutées par l’ancien agent secret Mama K pour l’aider à sauver le monde, en combattant des adversaires riches et puissants avec des ressources limitées, mais avec intelligence et débrouillardise.

« Mama K’s Team 4 » a été créée par l’écrivaine zambienne Malenga MULENDEMA, qui en 2015, était l’un des huit lauréats du Triggerfish Story Lab, une recherche de talents panafricains soutenue par le studio d’animation basé à Cape Town et The Walt Disney Co.

Le design de la série conçue par l’artiste camerounais Malcolm Wope, s’inspire visuellement des groupes de R & B et de hip-hop rétro des années 90.

Inspirée par les dessins animés qu’elle regardait pendant son enfance et dont elle est toujours friande jusqu’aujourd’hui, Malenga Mulendema souhaitait voir des supers héros qui lui ressemblaient et qui opéraient dans un environnement qui ressemblait au sien.
« En créant un film avec des supers-héros à Lusaka, j’espère présenter au monde entier quatre filles africaines fortes qui portent secours d’une manière amusante et folle et, ce qui est plus important encore, je veux montrer que n’importe qui de n’importe où peut être un super héros », à fait savoir l’écrivaine zambienne.

«En plus de donner aux écrivains africains une plate-forme mondiale sur laquelle se faire entendre, nous sommes ravis de présenter cette nouvelle série d’animation puissante et divertissante qui donne vie à l’incroyable et unique vision de Malenga sur Netflix. L’équipe Mama K’s Team 4 a le potentiel de donner à toute une nouvelle génération d’enfants africains l’occasion de se voir à l’écran sous des personnages puissants et ambitieux qu’ils admirent »», a déclaré Melissa Cobb, vice-présidente de l’animation originale chez Netflix.

Netflix en Afrique

Depuis ses débuts en Afrique en 2016, la société a investi dans des contenus originaux provenant du continent.

Netflix a également récemment nommé Dorothy Ghettuba, productrice primée de films kenyans, au poste de responsable pour International Originals, ce qui témoigne de son intention de commander davantage de contenu africain.

Netflix a attiré l’attention du public africain pour la première fois en 2015 en payant 12 millions de dollars pour les droits de distribution mondiaux de «Beasts of no Nation», mettant en vedette l’acteur primé Idris Elba, en tant que général de guerre dirigeant un groupe d’enfants soldats dans un pays d’Afrique de l’Ouest.

En septembre dernier, Netflix a acheté son premier film, Lionheart, à Nollywood , la deuxième plus grande industrie cinématographique au monde en termes de production.

Il a également acquis les droits pour ajouter le film nigérian « Chief Daddy » à sa plate-forme le mois dernier.

Netflix, disponible dans les 54 pays africains, a récemment annoncé sa proximité avec 150 millions d’abonnés.

Il est actuellement confronté à la concurrence du fournisseur de télévision par câble sud-africain MultiChoice, présent dans 49 pays africains par le biais de sa chaîne Africa Magic.

Affaire à suivre.

Tu as aimé cet article,
commentes et partages le à tes ami(e)s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *