Interview WaxTime avec la marque Elikia

Partagez cet article à un(e) ami(e)

A qui avons-nous l’honneur ?

Bonjour Le monde du Wax, je m’appelle Cindy Lemba, j’ai 25 ans et je suis belge d’origine congolaise. Aujourd’hui, je suis la créatrice de la toute jeune marque de bijoux  et accessoires en wax « Elikia » ( espoir en lingala).

«Elikia» est une marque de bijoux qui se veut être un mélange de culture entre l’exubérance esthétique de l’Afrique et la finesse de l’Occident. Mon but en créant mes collections est de montrer l’habit traditionnel africain dans une autre dynamique et surtout d’une manière plus tendance en alliant ma terre d’origine et ma terre de naissance. «Elikia» est constituée de bijoux qui sont à la fois Fun, chic et unique à toute occasion.

Quel est votre parcours ?

Concernant mon parcours, je suis diplômée en baccalauréat en marketing.

Je me suis dirigé vers cette orientation scolaire parce que je suis passionnée par les métiers liés au monde de la mode, la création et l’entrepreneuriat. Le marketing est tellement vaste qui me permet de toucher à tout et dans différents domaines (la communication, stratégie, le développement,…).

En 2012 durant mes études, de façon non planifiée je démarre, l’aventure Elikia . En effet, à l’époque je créais des bijoux pour mes proches et moi-même sans me rendre compte  que ces bijoux pouvaient plaire un public. La décision de crée réellement une marque est née notamment  lorsqu’en me promenant des personnes inconnues m’ont arrêtés pour savoir où j’avais acheté mon collier de plus, je connaissais un regain d’intérêt  vers mes origines.

Par la suite, J’ai choisi comme nom « Elikia» pour sa signification «espoir» en Lingala (langue parlée en RD Congo). Ce mot me tient à cœur car que nous soyons croyant ou non, l’espoir est l’une des sources de motivation de réussite dans la vie.

Par la suite en 2013, j’ai commencé à faire connaitre ma marque à travers des marchés de créateur africain et autres, des ventes privées, en faisant des défilés notamment pour l’ambassade du  RD Congo  de Bruxelles … Aujourd’hui, je commence à pouvoir placer mes bijoux dans des points ventes.

Qu’est-ce qui vous a permis de vous lancer dans ce projet d’entreprenariat ou de création ?

Je me suis beaucoup informée à travers les salons de l’entreprenariat, j’ai lu des témoignages sur les possibilités, mes devoirs, les coûts que comportaient la création de ma marque. Mais ce qui m’a vraiment permis  de me lancer dans cette aventure  en outre ma volonté ou ma passion, c’est le soutien de mes proches. Ils m’ont soutenus moralement, financièrement  et ont également investis de leur temps.

Quels sont les avantages/complications de votre quotidien ?

Mon activité est placée sous l’ASBL Smart. Il s’agit d’un organisme qui aide les artistes de diverse catégorie à pouvoir se lancer sans forcément avoir toutes les tracasseries administratives d’un indépendant. L’avantage de cette structure est de ne pas subir de pression si jamais je ne fais pas de vente durant un mois car on est considéré comme un salarié (pas de travail , pas de salaire= pas de cotisation)… En étant étudiante, je trouvais que c’était le moyen qui me convenait le mieux.

Les difficultés que je rencontre sont principalement financières. Ayant commencé ma marque durant mes études, je n’avais pas forcement beaucoup de moyens pour autofinancer toutes les idées que j’avais. En effet, je suis partie de mes économies ne voulant absolument emprunter à des banques ou autres organisme de prêt. J’ai dû apprendre à être maline au niveau de mes achats, à être patiente au niveau de mes ambitions et d’avoir plus d’audace. J’ai des amis avec qui je peux collaborer à moindre frais comme la maquilleuse Droz Make Up ou le photographe Titan Vision Photography que vous pouvez suivre sur facebook.

Comment pouvons-nous vous suivre (réseaux sociaux, site web…) ?

Vous lecteurs peuvent suivre l’actualité Elikia  grâce au réseau social  facebook ou youtube. J’ai en effet une fanpage qui est consacrée à mes créations  Il vous suffira de taper Elikia.jewelry sur youtube, ils pourront retrouver les spots que je réalise et d’autres moyens de suivre la marque sont en construction.

Vous pouvez également retrouver mes bijoux dans le magasin « les Midinettes »  30 rue Ernest Solvay .1050 Bruxelles.

Des conseils à donner pour celles qui voudraient tenter l’entrepreneuriat ou autre projet professionnel ?

Je suis une jeune créatrice donc j’ai encore beaucoup apprendre avant de me permettre de donner beaucoup de conseils sur ce sujet. Néanmoins, ce que je recommanderai à une future créatrice est premièrement de prendre du plaisir dans ce qu’elle fait et de rester fidèle à son esthétique. Deuxièmement ne pas avoir peur du découragement suite à un échec ou par la présence de la concurrence. Pour finir, s’entourer d’une bonne équipe ! J’ai la chance d’avoir une famille et des amies qui me soutiennent et m’aident durant chaque évènement ça fait toute la différence !

Avez-vous des futurs projets à partager en exclusivité ?

Actuellement, je suis en train de finaliser ma collection été. Pour  la créer, je suis partie à Kinshasa (capitale du RD Congo) d’où elle tient d’ailleurs son inspiration niveau  du pagne, de la couleur de celui-ci  ainsi que pour l’une des matières qui composera certain de mes colliers. De plus, cette collection sera assez spéciale car plusieurs pièces ont réalisées avec une partie en bronze. De ce fait, j’ai décidé de les produire en éditions limités.

Cette collection nommée «  Kin Vibe » sera officiellement présentée en fin mai dans le magasin  d’extensions et accessoires  «  krôme » à bruxelles. Restez connecté sur ma fanpage, vous verrez dans quelques jours un avant-goût de la collection.

Récemment  en collaboration avec original wax touch, je donne des ateliers customisations. Ces ateliers sont  l’occasion de vous montrer les trucs et astuces pour rendre vos accessoires personnelles, uniques et originaux tout en passant un agréablement moment en groupe réduit. Le premier a eu lieu le samedi 26 avril  sous le thème de la customisation de chaussures à talon.

Dans un futur proche, Je compte modifier le nom de ma marque en passant d’Elikia.jewelry  en  My Elikia (mon espoir). Pour la raison que ma marque ne se limite plus simplement à la fabrication de bijoux.

Et oui, c’est l’instant que vous attendez le moment WaxTime , que vous inspire pour vous le wax ( le tissus africain) ?

Je dois dire que le tissu africain me donne souvent ma première impulsion créative parce qu’il  inspire la joie, l’exubérance africaine  qu’il me rappelle le soleil, les sourires… Ce tissu a une réelle connotation positive pour moi.

Un petit message pour le blog « Le Monde du Wax » et ses lectrices/ lecteurs ?  

Je vous invite vos lectrices et lecteurs à venir découvrir l’univers d’Elikia à travers ma page facebook. Vous découvrirez des accessoires et des bijoux qui suivent les tendances de la mode. Ce qui vous permettra de soleiller vos tenues avec une petite touche d’Afrique.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares