Interview WaxTime avec la marque Pijonvol Paris

Partagez cet article à un(e) ami(e)

A qui avons-nous  l’honneur?

Bonjour, je m’appelle Prudence. J’ai passé toute mon enfance en Côte d’Ivoire et je me suis installée en France depuis bientôt 10 ans.

Quel est votre parcours?

Ahhh, mon parcours n’a rien à avoir avec mes créations. J’ai un master en Gestion Financière des Collectivités Locales. Je suis Consultante formatrice sur un logiciel de gestion financière dédié au secteur public local.

Parallèlement à ce métier, j’ai crée ma marque de vêtements et d’accessoires pour les touts petits  Pijonvol.

Qu’est ce qui vous a permis de vous lancer dans ce projet d’entreprenariat ou de création ?

Pendant mon congé de maternité (ma fille a 3 ans), j’ai voulu tout arrêter et me lancer dans une autre activité. C’est ainsi que tout naturellement, Pijonvol s’est imposée. Je me suis orientée vers le secteur pour enfants  et j’ai déposé ma marque.

Mais je continue d’être salariée car c’est grâce à cette activité que j’ai pu me lancer.

Les marques de vêtements et accessoires pour bébés et enfants, il y en a des milliers. Pour sortir du lot commun, J’ai choisi de travailler avec les tissus traditionnels africains qui ont bercé mon enfance.

Quels sont les avantages/complications de votre quotidien?

Je suis une épouse, une mère, une salariée et une chef d’entreprise Les difficultés au quotidien sont multiples. Pour un début, je suis seule à presque tout faire. Je travaille souvent la nuit à l’hôtel quand je suis en mission. Il faut aussi trouver du temps pour rencontrer les fournisseurs et partenaires car tout ne se fait pas en ligne. Il faut mettre à jour régulièrement la page facebook Pijonvol Paris et le site internet. Il faut rencontrer les clients et faire les livraisons … Mais j’y arrive parce que je suis épaulée par ma famille.

Comme avantages je parlerai déjà d’internet (mail, skype, facebook…) qui me permet de communiquer facilement avec mes fournisseurs et partenaires. J’ai ma famille qui m’aide pour  la validation de mes modèles, pour  les ventes privées et les salons. Je reçois aussi beaucoup de conseils et d’encouragements de la part de mes amis, cela me booste au quotidien. Je participe à des forums et à des groupes d’échange sur la création d’entreprise.

Je travaille avec une équipe de couturiers ivoiriens et français réduite confectionnant chaque pièce en nombre limité garantissant ainsi à Pijonvol un esprit « créateur ».

Comment pouvons nous vous suivre (réseaux sociaux,site web…)?

Notre site web : www.pijonvol.com

Notre page facebook : Pijonvol Paris

Des conseils à donner pour ceux qui voudraient tenter l’entrepreneuriat ou autre projet professionnel ?

Il faut prendre le temps de bien murir son projet (étude de marché)  avant de se lancer. Une fois lancé, il faut savoir que tout ne fonctionne pas forcement comme on veut. Il faut donc être patient et ne pas se décourager.

Avez-vous des futurs projets à partager en exclusivité?

Non pas pour l’instant.

Et oui, c’est l’instant que vous attendez le moment WaxTime, que vous inspire pour vous le wax (le tissu africain) ?

Le wax m’inspire mon enfance. C’est dans ce tissu que j’ai été bercée, c’est avec ce tissu que j’ai été portée au dos de ma mère.

Le wax est au cœur de la vie festive des africaines.

Avec ses nombreuses couleurs chatoyantes et ses formes géométriques, le Wax  participe à l’éveil des enfants.

Le Wax ! C’est tout simplement beau.

Un petit message pour le blog « Le Monde du Wax » et ses lectrices/ lecteurs ?

Je remercie toute l’équipe du blog «  Le monde du Wax » pour l’intérêt porté à Pijonvol et pour cette interview.

Bravo pour ce blog qui met en avant le wax dans  toute sa diversité et sa modernité.

Chers lecteurs, vous aimez le Wax ? Partagez «  Le Monde du Wax » afin de faire découvrir  ce tissu et tous les créateurs qui l’utilisent.

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares