Ces athlètes africains qui ont marqué les Jeux Olympiques

Partagez cet article à un(e) ami(e)

Distingués par leur exploit exceptionnel, ils ont marqué l’histoire du sport de haut niveau aux yeux au monde et ont fait de leur exploit une fierté pour leur pays d’origine et du continent.

Découvrez notre sélection des athlètes africains hors du commun :

Hassiba BOULMERKA – ALGERIE

Grande spécialiste des courses de demi-fond . Cette immense athlète fut la première sportive, hommes et femmes confondus à remporter la médaille d’or olympiques lors des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992.

La native de Constantine est indéniablement, la première médaillée d’or pour le sport algérien et africain.

Hicham EL GUERROUY – MAROC

Véritable star dans sa discipline et en dehors des pistes. Hicham EL GUERROUY a marqué ce sport de sa foulée légendaire, mais aussi de ses records (1500m et 2000m).

Multiple champion du monde, il sera dans le panthéon de ce sport en 2004 aux Jeux Olympiques, deux médailles d’or sur 1500m et 5000m.

Haile GEBRESELASSIE – ETHIOPIE

Courir pour se rendre à l’école, puis courir pour atteindre les sommets.

Monsieur GEBRESELASSIE a tout raflé sur son passage : 8 fois champion du monde ; recordman du 2000 m; 2 fois médaillé d’or aux Jeux Olympiques. Son sourire et sa classe ont illuminé le monde du sport.

Franckie FREDERICKS – NAMIBIE

Franckie FREDERICKS, éternel second avec une foulée parfaite et une technique irréprochable. Il est le Poulidor Africain toujours bien présent dans les grands rendez-vous mais toujours second. Il reste le premier dans nos cœurs.

CASTER SEMENYA – AFRIQUE DU SUD

Courir pour être une femme. Décriée, discriminée, Caster SEMENYA n’en est pas moins une championne. Malgré les polémiques, elle sort chaque fois plus forte.

Double championne olympique et triple championne du monde, elle est une référence dans ce sport. Mais surtout, une preuve de courage pour tous ceux qui se battent avec leur différence.

Nourredine MORECELI – ALGERIE

Spécialiste de demi-fond, il remporte tout sur son passage au championnat du monde et d’Afrique. Il reçoit le Graal en 1996 à Atlanta (Etats-Unis), il devient le premier homme algérien, médaillé olympique.

Il obtient en 1994, le titre d’athlète de l’année, lui permettant de donner un attrait de ce sport.

Françoise MBANGO – CAMEROUN

Oubliez Samuel ETO’O ET Roger MILLA , laissez place à la seule athlète homme et femme confondu à avoir remporté un titre olympique en 2004 à Athènes (Grèce) et en 2008 à Pékin (Chine).

Cette championne a fait retentir aux oreilles du monde entier, l’hymne du Cameroun dans sa discipline : le triple saut.

Murielle AHOURE – COTE D’IVOIRE

Belle, féline pétillante non Murielle AHOURE n’est pas un top model maisbien une athlète de haut niveau qui a su au fil des années se hisser au rang des plus haut.

Championne du Monde en salle sur 60m en 2018, ces prochains Jeux Olympiques seront l’occasion de prendre l’or.

Taoufik MAKLOUFI – ALGERIE

Il est en train d’écrire l’une des plus belles pages du sport algérien. Champion d’Afrique, vice champion du monde et le titre suprême : la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Londres.

Partout, où il est passé, il a marqué les esprits.

Et vous, citez nous votre top 3 des vos athlètes africains préférés ?  

Commentez sous cet article et taguez-nous également sur instagram

@lemondeduwax

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares